Informations RRF

Site de Puy-Basset Carlat RRF F5KHC

HotsPot (Point d’accès) du réseau RRF (Réseau des répéteurs francophone)

Nouvelle version  F5NLG Spotnik V3 Raspberry avec nouveau CTCSS de 151,4 Hz et remise en fonctionnement le 26.09.19

144,512.5 VHF au QRA F6IOJ  7 watts antenne à 12m du sol à Arpajon-sur-Cère.

Repris par le transpondeur à Puy-Basset sortie UHF

430,175  4 foldeds Procom dipôles en phase 9 watts  plein sud à 18 m de haut sur le pylône du relais R3 de Puy-Basset

  

Présentation

Vous ne trouverez ici qu’un aperçu du RRF.
Pour toutes informations supplémentaires rendez vous sur le site de Jean-Philippe F5NLG.

Le Réseau des Répéteurs Francophone (RRF) regroupe de nombreux points d’accès dans le monde entier (plus d’une centaine de noeuds connectés chaque jours en ce moment).
Ces points d’accès sont :

  • des relais et transpondeurs,
  • des links simplex,
  • des hotspots.

Le réseau est organisé autour d’un point central composé de plusieurs serveurs.
Il fonctionne avec le système SvxReflector + Svxlink de SM0SVX.

Nommage des points d’accès

Les trames Internet étant limitées en longueurs, et aussi pour permettre une gestion des points d’accès plus aisée, il a été décidé un format bien précis pour les noms des points d’accès.

Le nom doit être composé de la sorte :

(dept) F1ABC X

avec :

  • dept = entre parenthèses, numéro du département pour la France, ou lettres du pays, ou la lettre M pour les spotnik utilisés en mobile (en portable il est facile de modifier le département).
    Voir liste des codes pays : CodesPays.htm
  • un espace
  • indicatif du point d’accès (en majuscules)
  • un espace
  • X = code définissant le type de point d’accès :
    • H : hotspot
    • V : link simplex VHF
    • U : link simplex UHF
    • 10M : link simplex 10 mètres (29 MHz)
    • R : relais
    • T : transpondeur
    • T10M : transpondeur avec une voie 10 mètres (29 MHz)

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter les administrateurs du réseau RRF.

Information sur les points d’accès

Pour apparaître sur la carte et la liste, et être référencé correctement sur la table ( non grisé et avec vos informations lorsque vous passez la souris ), merci d’envoyer un mail à admin@f5nlg.ovh en indiquant :

  • le nom complet du node (voir paragraphe précédent),
  • l’indicatif du SysOp et son adresse mail,
  • l’adresse précise du point d’accès (on doit pouvoir retrouver le lieu exact sur Google Maps),
  • le type de node,
  • la (les) fréquence(s) du point d’accès,
  • la fréquence du tone (CTCSS),
  • la puissance et le type d’antenne,
  • et si le système est H24 (sinon précisez).

Avant de choisir une fréquence, assurez-vous de ne pas gêner un autre équipement dans votre zone de couverture radio.

Salons

Le salon principal est appelé tout simplement RRF.

Il est considéré comme un « canal d’appel » où on doit favoriser les QSO courts.

D’autres salons sont accessibles, en fonction du paramétrage des systèmes par leurs sysops.
Ils permettent de faire des QSO plus longs ou pour discuter de sujets qui n’intéresseraient pas forcément l’ensemble de la communauté Radio-Amateur.

Certains ont des noms privilégiant des thèmes, d’autres sont plus généraux.
Bien sûr, ce n’est pas limitatif.

Les salons sont accessibles à l’aide d’un code DTMF.

Avant de changer de salon, assurez-vous qu’aucun QSO n’est en cours sur le point d’accès que vous utilisez, et que personne ne sera dérangé par le changement. Posez la question au préalable.

Les commandes spécifiques au réseau RRF ( Distrib Spotnik ) :

Liste des salons

  • 96 Accès au Réseau des Répéteurs Francophone
  • 97 Accès au réseau FON
  • 98 Accès au salon technique
  • 99 Accès au salon International
  • 100 Accès au salon Bavardage
  • 101 Accès au salon Local
  • 102 Accès au salon Satellites
  • 103 Accès au réseau EchoLink
  • *51# Announce aeronautic weather

Des modules supplémentaires peuvent avoir été activés par le Sysop

 Quelques conseils d’utilisation du RRF

Ces quelques lignes s’adressent principalement aux nouveaux utilisateurs, mais les plus anciens peuvent relire ceci pour se rafraichir la mémoire !

Puisque le réseau est composé d’une centaine de points d’accès reliés via deux serveurs centraux, il convient de laisser du temps aux systèmes pour que tout fonctionne correctement.

Voici donc quelques petits trucs utiles :

  • Avant de répondre à votre correspondant, patientez environ 5 secondes pour permettre à tous les points d’accès de repasser en réception, et aussi pour permettre à d’autres OMs qui le souhaiteraient, de se signaler.
  • Lorsque vous commencez une conversation, attendez une bonne seconde après l’appui sur la pédale du micro avant de parler. Si vous commencez trop tôt les premières syllabes seront coupées.
  • Passez votre indicatif lentement et plusieurs fois avec les analogies, surtout si vous êtes loin du point d’accès et que vous rentrez difficilement sur le réseau.
  • Lorsque vous repassez le micro à une autre station, donnez toujours son indicatif. A fortiori si vous êtes plusieurs dans le QSO. Ne le laissez pas « en l’air » comme on l’entend trop souvent, car après plus personne ne saura s’il peut reprendre et les risques de parler ensemble seront grands.

Ceci étant dit, amusez-vous sur le RRF.

Charte RRF

Devant l’accroissement du nombre de points d’accès et avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, il est devenu indispensable d’établir quelques règles élémentaires.

En utilisant le RRF et en connectant un point d’accès au RRF, vous vous engagez à les respecter.

  1. Le RRF DOIT être disponible et ouvert à tous. Il a été pensé et construit comme cela au départ.
  2. Ne monopolisez pas le réseau. Faites des messages aussi courts que possible.
  3. Laissez des blancs suffisants. Cela permet de laisser le temps aux différents systèmes de basculer.
    Cela permet aussi à d’autres OMs de se signaler.
    Un blancs de l’ordre de 5 secondes est convenable.
  4. Le salon RRF doit être considéré comme une « fréquence d’appel » avec priorité aux mobiles, portables, DX et aux QSO courts.
    Une règle d’usage doit être de le libérer au profit des salons annexes. Un maximum de 6 ou 7 échanges est toléré sur le salon RRF.
    Au delà, faites QSY sur un des salons annexes.
  5. Soyez poli et courtois. Évitez le langage trop familier.
    Respectez les autres utilisateurs.
    Soyez tolérants. Acceptez que les autres puissent faire des erreurs, tant que ça reste occasionnel. Ne les agressez pas s’ils en font.
    Au contraire, surtout si ce sont de nouveaux utilisateurs, expliquez leurs comment fonctionne le réseau et quelles sont les habitudes à prendre.
  6. Si vous testez un système, si vous faites des réglages, basculez sur un salon non occupé.
    Ne sifflez pas pour vérifier si ça marche. Ne donnez pas de coup de PTT non plus. Cela fait passer tous les systèmes en émission.
    Outre la gêne occasionnée, cela n’arrange pas le matériel.
    Également pensez à supprimer les bips ou « K » de fin de transmission sur vos transceivers, ainsi que compresseur ou ampli micro qui ne font que déformer l’audio.
  7. A l’attention des Sysops :
    Vérifiez fréquemment le bon fonctionnement de vos points d’accès.
    Expliquez aux OMs de votre région comment régler leurs transceivers pour une meilleure utilisation.
    Assurez vous de l’absence de perturbations et, le cas échéant, isolez votre point d’accès du réseau.

Bon trafic sur le RRF !

 

Lien Réseau French repeater network

Lien Tableau de Bord RRF V2.0